67% des agences immobilières vont perdre leur visibilité internet

67% des agences immobilières vont perdre leur visibilité internet

D’après une étude publiée sur le blog de yooda (Bonjour Lionel, cher voisin montpelliérain) seulement 33% des sites immobiliers sont en effet aujourd’hui Mobile Friendly, c’est-à-dire correctement lisibles depuis un mobile. Ce qui veut dire que 67% des sites ne le sont pas à ce jour. Comme je l’avais annoncé dans mon précédent article « Google lance un ultimatum », le 21 avril 2015, un tsunami va passer dans les résultats Google concernant les recherches mobiles. De nombreux sites et articles font même référence au « mobilegeddon » pour souligner l’importance du moment.

Mais avant d’aller plus loin je tiens à remercier Stéphane, notre responsable web ainsi que l’équipe ayant travaillé sur l’opération Mobilegeddon chez nous : Sandrine, Céline, Kamel, Hicham et les 2 Thomas qui ont réussi avec brio le passage de la quasi-totalité de nos clients, de nos portails immobiliers et sites internet en technologie Responsive, c’est-a-dire adaptés à la navigation sur tablettes et mobiles.

Google a imposé à tous les développeurs du monde un ultimatum. Défi que nous avons relevé avec brio alors que les délais étaient plus que raccourcis. J’attends avec impatience ce 21 avril 2015 afin de mesurer les résultats de notre travail. Car si effectivement 67% des sites immobiliers ne sont pas compatibles avec une lecture mobile, cela veut dire que les 33% restants vont bénéficier d’une importante mise en avant.

Cette augmentation considérable de leur visibilité sur Google va logiquement entraîner une hausse de leur nombre de visiteurs. De ces visites en nombre conséquent vont émerger de nombreux contacts et de facto une augmentation sensible de leur chiffre d’affaires. Chers clients, je vais suivre vos statistiques de près!!!

Pourquoi cette mise à jour de Google est-elle si importante?

Le premier élément explicatif tient dans le fait que depuis plusieurs années l’utilisation d’internet via le mobile a une courbe qui ne cesse de croitre, contrairement aux navigations sur PC de bureau(Desktop). Voir courbe ci-dessous.

La deuxième raison tient à ce que l’on appelle l’expérience utilisateur, c’est-à-dire la facilité qu’a l’internaute de naviguer sur un site internet. Quand un internaute arrive sur un site pour chercher une maison ou un appartement par exemple et que le site en question n’est pas compatible mobile, il lui est alors difficile de naviguer sur le site en question. Cette expérience utilisateur dite « mauvaise » a pour conséquence le départ du visiteur qui va aller chercher un site immobilier qui sera compatible et lui proposera une belle vision des biens immobiliers.

La troisième raison est l’annonce de Google qui est différente des autres annonces faite par ses soins. Lors d’un Hangout auquel j’ai assisté, Zineb Ait Bahajji, Webmaster Trends Analyst chez Google, a annoncé que l’impact de cette mise à jour serait plus importante que les algorithmes Penguin et Panda. Ces 2 algorithmes ont pourtant déjà fait très mal à un très grand nombre de sociétés. Certaines d’entre elles ont même été contraintes de mettre la clé sous la porte.

Comment la mise à jour Mobile Friendly va t-elle être déployée?

Google a répondu à cette question de façon très claire. Elle sera déployée sur l’ensemble des langues et pays simultanément. Néanmoins je pense qu’il faudra attendre plusieurs jours pour en mesurer exactement les effets.

Quel type de page des sites immobiliers va être touché ?

Google attribue le « mobile friendly » à une page et non à un site. Ce qui veut dire que vous pouvez avoir des pages de votre site qui seront ou ne seront pas pénalisées en fonction de vos pages si elles sont ou pas compatibles avec une lecture mobile. La pénalité peut donc être sur une partie de votre site mais pas obligatoirement sur l’intégralité.
En résumé soit votre page est mobile friendly et elle se positionnera certainement mieux. Soit elle ne l’est pas et elle sera déclassée et descendra donc dans les résultats de recherche.

Qu’est ce qui va changer suite à cette mise à jour ?

Google a annoncé que seuls les résultats de recherche sur smartphone seraient impactés. Vous ne devriez voir aucun changement sur les résultats de recherche via les tablettes (iPad et autres tablettes tactiles) ainsi que sur vos PC de bureau. L’impact sera donc sur votre nombre de visiteurs issus d’une recherche mobile. Si actuellement vous avez 10 ou 50% de votre trafic qui vient des mobiles l’impact ne sera pas le même.

Comment agir si votre site internet n’est pas encore mobile?

Il faut que vous recherchiez un bon prestataire qui pourra faire passer rapidement votre site immobilier en technologie compatible mobile.
Assurez-vous que l’intégralité du site internet qu’il vous propose soit Responsive.

Assurez-vous également qu’il soit compétent en référencement internet, car un site non visible, qu’il soit responsive ou pas ne vous servira pas à grand-chose.
Si votre site n’est pas compatible le 21 avril 2015, cela ne sera pas la « fin ». Google qualifie les pages lors de son crawl, c’est-à-dire lors de son passage sur votre site.
Une fois votre site immobilier compatible mobile en ligne vous devrez donc faire preuve d’un peu de patience afin qu’il vous repositionne correctement.

Article à lire:
http://blog.yooda.com/seo/3944-etude-mobile-ready-2015/

Un commentaire

  1. Intéressant ! Nous étions déjà au courant de cette mise-à-jour et nous allons faire le nécessaire au Bon Agent pour rendre responsive notre site dans les plus brefs délais. Néanmoins nous n’avons pas subi de grosse baisse de trafic post-mobilegeddon, c’est peut-être du à notre audience qui ne provient qu’assez rarement du mobile.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*