Comment multiplier par 3 votre visibilité sur les portails immobiliers

multipliez-vos-contacts

Parce que chaque professionnel immobilier recherche un retour sur investissement parfaitement optimisé, nous allons vous donner une astuce webmarketing immobilier fort utile afin de vous permettre d’augmenter considérablement la visibilité de vos annonces sur tous les portails immobiliers, que ce soit le nôtre lesclesdumidi.com ou encore les sites seloger.com , leboncoin.fr, logic-immo.com, explorimmo, annonces jaunes, avendrealouer , ouestfrance-immo, acheterlouer.fr , green acres etc…

Vous allez en effet pouvoir augmenter la rentabilité de votre investissement publicitaire et avoir ainsi un meilleur retour sur investissement. En augmentant la visibilité de vos annonces sans payer un euros de plus de votre abonnement classique, vous augmenterez considérablement votre nombre de contacts sur chaque annonce. Et en augmentant votre nombre de contacts sur chacune de vos annonces, vous augmentez par là-même votre nombre de visites potentielles sur vos biens immobiliers. Dès lors un cercle vertueux se met en place et la satisfaction de vos clients propriétaires s’en ressent :

  • Vos clients constatent que vous vous occupez de vendre leur bien immobilier avec sérieux et engagement
  • Ils sont ainsi plus spontanément ouverts à parler de vous à leurs amis, famille et collègues dans des termes élogieux
  • Ces derniers seront enclins à vous contacter afin de vous confier leur maison, appartement ou terrain à vendre
  • Vous obtiendrez par conséquent des mandats beaucoup plus facilement qu’auparavant
  • Et au final vous disposerez d’un potentiel d’acheteurs et de biens à vendre bien plus conséquent et par là-même une forte progression de votre chiffre d’affaires.

Cette astuce ne prend que 1 à 2 minutes de votre temps par semaine si vous avez un bon logiciel immobilier. Par contre comme vous allez avoir beaucoup plus de contacts, il va falloir les gérer et y répondre sérieusement. Cela vous prendra ainsi beaucoup plus que 1 à 2 minutes par semaine dans le traitement de ce nouvel afflux de prospects et clients.

Si vous n’avez pas ce temps à consacrer et que votre chiffre d’affaires actuel vous convient, je vous propose d’arrêter la lecture. Par contre si vous avez du temps à consacrer à davantage de clients et que vous souhaitez faire grimper votre chiffre d’affaires (et de facto votre salaire) il faut absolument rester sur cet article.

Alors nous y voilà, si vous lisez ces lignes c’est que vous voulez augmenter votre nombre de contacts, je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps.
Partons du postulat générique qu’un bien immobilier qui reste à la vente un certain temps a un « défaut » :

  • soit il est trop surestimé et ainsi trop cher par rapport au marché immobilier
  • soit il a un problème de conception ou d’agencement
  • soit il a un problème de « voisinage » (nuisance sonore, nuisance visuelle etc.)
  • soit il a un autre défaut, mais au final peu importe.

Car je pars du principe afférent que TOUT BIEN IMMOBILIER PEUT ETRE VENDU SI ON TROUVE LE JUSTE PRIX ET LE BON ACHETEUR !

Partant de là, il faut convaincre le vendeur de baisser le prix de son bien. Cela est certes plus facile à dire qu’à faire ! Je le sais bien et je sais bien que c’est votre job et non le mien. Il faut parfois mettre le vendeur face à ses réalités et il ne vous sert à rien d’avoir un bien dans votre portefeuille qui ne se vendra pas. Sachant que s’il ne se vend pas il vous coûte de l’argent (le temps passé, la publicité réalisée, les frais de déplacement etc…)

Je vais donc, pour cette astuce, partir du principe que vous avez fait votre job correctement et que vous avez réussi à faire baisser le prix au vendeur. Et c’est là que commence l’astuce.
Pour que l’astuce soit plus claire, je vais prendre en exemple un bien immobilier initialement en vente à 400 000 euros, frais agence inclus (FAI) et qui, après votre négociation avec le vendeur, est finalement proposé à la vente avec une baisse de prix de 20 000 euros, soit un prix de vente de 380 000 euros FAI.

Dès lors, vous allez dans votre logiciel immobilier (si vous en avez un) et vous corrigez le prix du bien à 380 000 euros ou alors vous faites le tour de tous les sites sur lesquels vous diffusez votre annonce et vous baissez le prix à 380 000€. Dans un cas comme dans l’autre :

Grosse erreur !!! Ne faites pas cela !

Pourquoi ?

Parce que, lorsque vous baissez le prix de votre bien immobilier, les portails immobiliers reproposent votre annonce à tous les particuliers qui ont créé une alerte mail, dans le but d’être averti des nouveaux biens et de ceux qui baissent en prix. D’un seul coup votre bien va être présenté à un très grand nombre de particuliers captifs. Et c’est ce nombre justement qu’il faut que vous arriviez à faire exploser.

Comment ?
C’est simple, plutôt que de faire baisser votre bien de 20 000 euros en une seule fois, il faut segmenter la baisse. Il vaut mieux faire baisser 4 fois de 5000 euros à une semaine d’intervalle.

Pourquoi ?
Pour expliquer ce phénomène je vais prendre un exemple (volontairement vulgarisé).

Cas numéro1: Imaginons que lorsque vous baissez le prix de 20000€ votre annonce repasse dans 30000 alertes mails sur seloger , dans 30000 alertes mails sur leboncoin, dans 30000 alertes mail sur lesclesdumidi.com. Vous avez donc un potentiel de 3 X 30 000= 90 000 mails envoyés à de potentiels acheteurs.

Cas numéro2: Maintenant avec mon astuce, lorsque vous baissez le prix de 5000€ votre annonce repasse dans 10 000 alertes mails sur seloger , dans 10000 alertes mail sur leboncoin , dans 10000 alertes mails sur lesclesdumidi.com. Une semaine après, vous baissez à nouveau le prix de 5000€ et votre annonce repasse dans 15 000 alertes mails sur seloger , dans 15 000 alertes mails sur leboncoin , dans 15 000 alertes mails sur lesclesdumidi.com. Une semaine encore plus tard vous baissez une nouvelle fois le prix de 5000€ et votre annonce repassera une nouvelle fois dans 25 000 alertes mails sur seloger , dans 25 000 alertes mails sur leboncoin, dans 25 000 alertes mail sur lesclesdumidi.com. Et encore une semaine plus tard (ouf !) vous baissez le prix une dernière fois de 5000€ votre annonce repasse dans 30 000 alertes mails sur seloger, dans 30 000 alertes mails sur leboncoin , dans 30 000 alertes mail sur lesclesdumidi.com.

Ce qui fait un potentiel de 3 x 10 000 + 3 x 15 000 + 3 x 25 000 + 3 x 30 000 = 240.000 mails envoyés a de potentiels acheteurs. On constate ainsi aisément qu’entre le Cas numéro 1 avec 90.000 mails envoyés à des acheteurs et le Cas numéro2 avec 240.000 mails envoyés à des acheteurs, ce dernier cas de figure numéro 2 est donc environ 3 fois supérieur au cas numéro 1 soit 15 0000 mails envoyés en plus.

Ce calcul a été réalisé pour une seule annonce, aussi imaginez-vous faire ça pour 10 annonces par mois soit 120 annonces par an.
Ce qui ferait 120 x 240000 = 28.800.000 (28 millions huit cent milles) mails envoyés au total dont 18.000.000 de plus avec les cas numéro2 qu’avec le cas numéro1.

Je pense que les chiffres sont suffisamment éloquents d’eux-mêmes et que vous avez bien compris le conséquent apport de prospects acheteurs susceptibles d’être générés juste par le biais de cette astuce. Je vous rappelle que ce calcul est volontairement vulgarisé et approximatif, de façon à faire comprendre à tout le monde de manière claire comment augmenter facilement votre visibilité. Même si ce calcul est simplifié et vulgarisé, le concept reste vrai et avéré. Essayez et vous le constaterez rapidement par vous-même.
Attention toutefois, car j’imagine que certains d’entre vous doivent se dire d’ores et déjà que plutôt que de faire par tranche de 5000€, on pourrait le faire par tranche de 1000 ou 500 ou même encore moins. Je vous mets en garde car ce système peut se retourner contre vous si vous exagérez : les acheteurs qui reçoivent les mails ne sont pas du tout idiots et si vous allez trop loin, c’est votre image et votre crédibilité qui en pâtiront aussitôt. En outre, certains portails ont déjà anticipé ce type de manœuvres et si votre baisse est trop faible vous ne passerez pas dans les alertes mails.

Conseils
Je vais bientôt vous délivrer une autre astuce encore plus performante, donc si vous n’êtes pas inscrit à ma newsletter, dépêchez-vous de vous inscrire afin de ne pas passer à côté !

Recevez des astuces immobilières ainsi que des offres promotionnelles par mail

[wysija_form id= »3″]

[/sociallocker]

Agence de communication immobilière : une webagency spécialisée, idéale pour votre agence immobilière
Site internet immobilier: les règles d’utilisation des cookies ont changé au 1er Avril 2021
SMS Immobilier: un levier marketing pour la rentrée des mandats
Inter agence : comment optimiser son business immobilier en partageant efficacement ses mandats ?
Webmarketing immobilier: savoir évaluer les performances d’une campagne d’emailing
Etude de cas : Faut-il acheter ou louer son site immobilier ?
Immobilier : quelle est l'importance des avis clients?
Etude de cas agence immobilière: Faut-il créer un blog immobilier ?
Site immobilier: Quelle est la durée de vie d'un site d'agence immobilière ? [étude de cas ]
[Etude de cas] Augmentez de 45% la visibilité de vos annonces immobilières
Immobilier & publicité: la fin du boîtage depuis le 1er Janvier 2021
Agent immobilier : économisez 1000€ en moins de 10 minutes [Etude de cas]
E-réputation dans l’immobilier : bien gérer sa réputation et ses avis
Immobilier: comment créer une newsletter avec un contenu client optimal?
Marketing d'influence : construire une stratégie de communication digitale autour des influenceurs
Immobilier : une rentrée 2020 sous le signe du digital
Le RGPD & mon site internet d’agence immobilière !!
Ce site augmente de 60% le taux de conversion habituel
Le site de votre agence peut vous faire perdre de l’argent !
Un agent immobilier fait 143 000€ en 1 an
Etude de cas : Plus de 61 000€ de commissions en 6 mois avec un site immobilier
Améliorez de 73% votre taux de transformation
Où les particuliers cliquent-ils le plus sur Google?
Comment acheter un nom de domaine en .immo?
Agents immobiliers, attention aux boîtes mails gratuites!
Les sept règles d'or du webmarketing immobilier!
L’importance des photos dans une annonce immobilière
Faire un bon benchmark immobilier
Connaissez-vous le storytelling pour une agence immobilière?
Comment faire un buzz immobilier?
Que faire en cas litige sur la création d'un site internet immobilier?
Que faire en cas de litige sur un nom de domaine immobilier ?
Pourquoi déposer une marque pour une agence immobilière?
L'impact du comportement de l'internaute sur votre site internet
CRM immobilier : l’outil digital au cœur de votre stratégie marketing 
Logiciel de prospection immobilière
Les logiciels de syndic immobilier
Logiciel de gestion immobilière : comment choisir le bon logiciel de gestion locative ?
Logiciel d’état des lieux
Choisir un nom de domaine immobilier en .fr ou en .com
Une agence immobilière peut-elle utiliser Groupon et comment?
Combien coûte un site internet pour agence immobilière ?
Les outils gratuit pour votre veille webmarketing
Comment protéger ou nettoyer votre e-reputation ?

6 commentaires sur “Comment multiplier par 3 votre visibilité sur les portails immobiliers

    Avatar

    Orpi paris

    (25 septembre 2014 - 8 h 18 min)

    Bonjour Mickael,
    Merci pour cette astuce qui effectivement est trés intéressante et pertinente. L’avantage de ce système est qu’il est aussi applicable pour les agents sur les sites des réseaux comme orpi.com, laforet, ou de la fnaim.fr etc….
    Je vais tester ca à partir d’aujourd’hui et je vous ferais un petit retour d’expérience.
    Sylvain

      Avatar

      Mickael

      (25 septembre 2014 - 12 h 22 min)

      Bonjour Sylvain,
      N’hésitez pas à nous faire un retour d’expérience, qui pourra être très utile à tous.
      Merci
      Mickael

    Avatar

    Le Partenaire Immobilier

    (4 octobre 2014 - 8 h 24 min)

    Bonjour Mickael,

    Je n’y crois pas à ce système de baisses en quatre fois. Les acheteurs qui reçoivent quatre alertes en quatre semaines de la baisse d’un seul bien risque de penser qu’il y a une grosse urgence à vendre ce bien et cela ouvre la porte à une négociation très basse. Du coup, beaucoup de visites avec d.importantes négociations ce n’est pas cela qui fera bien parler de mes services.
    Sans parler de l’avis des propriétaires qui n’apprécieraient pas ce genre de pratique sur leur bien.

    Une vente Immobilière n’a rien avoir avec une martingale de joueur , une maison c’est souvent une partie de vie des gens qui vendent avec un important côté affectif.

    Je préfère choisir le respect.

    Bonne continuation.

    Patricia

    Avatar

    Mickael

    (6 octobre 2014 - 16 h 21 min)

    Bonjour Patricia,
    Je comprends votre scepticisme, néanmoins les tests que nous avons fait le confirme. En outre lors de ce processus de baisse, vous ne sollicitez pas systématiquement les mêmes acheteurs.
    Certains recevront 4 fois l’alerte mais d’autres 3, 2 voire 1 fois. Vous êtes bien placée pour savoir que la recherche d’un acheteur évolue au fil des semaines (budget et critères) en fonction des discussions et visites qu’il réalise.
    Donc une maison reçue 3 semaines avant, peut ne pas avoir attiré son attention car elle n’était pas à l’instant T dans ses critères de recherche. Il peut y avoir de nombreuses raisons qui font que cet acheteur n’ait pas retenu cette annonce la première fois et que lors d’une nouvelle baisse cela l’interpelle.
    Vous avez raison sur le fait que cela ouvre la possibilité à de nombreuses négociations, très basses je ne sais pas, mais des négociations, qui vous aideront à faire comprendre aux vendeurs qu’ils sont au-dessus du
    prix du marché.
    Lorsque je visite votre site, il est marqué dessus « NÉGOCIATRICE », nous sommes en plein dans votre coeur de métier. Car si vous venez de réaliser une baisse du prix c’est bien que le prix est trop élevé, non?
    Ainsi une proposition basse fera de toute façon réfléchir votre vendeur. Lors d’une deuxième négociation, peut-être un peu moins basse, ce dernier sera beaucoup plus ouvert.
    C’est à vous d’expliquer la stratégie et le pourquoi du comment à vos propriétaires sur les différentes baisses.
    Aujourd’hui un propriétaire auquel vous ne faites pas de visites ou de propositions se dit que vous ne vous occupez pas de lui.
    Ne perdez pas de vue que le propriétaire veut vendre et que vous êtes la PRO qui peut l’aider dans ce sens.
    Alors oui cette méthode change vos habitudes de travail actuelles mais les chiffres sont là.
    En aucun cas ce système est une martingale de joueur. C’est une technique qui vise à augmenter la visibilité de votre annonce en vous servant de la puissance des portails sur lesquels vous payez pour diffuser vos annonces.
    Lorsque vous dites: « une maison c’est souvent une partie de vie des gens qui vendent avec un important côté affectif » je vous rejoins entièrement.
    Mais s’ils vendent c’est qu’il y a une raison: ce peut être soit une mutation, soit un autre achat, un problème financier, un changement de vie etc… bref s’ils ont pris la décision de vendre, c’est à vous de faire le maximum afin de les aider dans ce projet.
    En aucun cas ce système ne manque de respect à qui que soit. Il est juste
    stratégique et a pour d’augmenter l’efficacité de votre diffusion d’annonces.
    Merci
    Mickael

    Avatar

    Le Partenaire Immobilier

    (21 novembre 2014 - 8 h 31 min)

    Bonjour,

    Je n’avais pas vu votre réponse, je viens juste d’en prendre connaissance.
    Effectivement, vous avez peut-être raison et j’essaierais cette méthode avant de la critiquer, c’est plus intelligent.

    Je me permet une question, créez-vous des sites internet pour les autres ? Je veux dire des sites interactifs avec bases de données et partie marchande (pas de vente mais de paiement d’options).

    Patricia TOMATIS

    Avatar

    Mickael

    (22 novembre 2014 - 10 h 30 min)

    Bonjour Patricia,
    je vous téléphone en début de semaine pour en parler.
    Bon week-end
    Mickael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *