[Vidéo Conseil] Pourquoi ma campagne FACEBOOK ne me rapporte rien ?

Featured Video Play Icon

La vidéo conseil de ce jour concerne la rentabilité d’une campagne FACEBOOK , point essentiel dans toute bonne stratégie webmarketing digitale. Le retour sur investissement est une donnée incontournable dans la réussite de vos campagnes d’agence immobilière sur les réseaux sociaux.
Une campagne Facebook Ads permet de promouvoir votre agence immobilière aussi bien au niveau local que national. Cette solution publicitaire digitale permet d’atteindre vos objectifs marketing que ce soit en terme d’acquisition de trafic, de visites, de visibilité… Mais il faut savoir l’utiliser afin d’être rentable et d’obtenir un retour sur investissement sur vos réseaux sociaux d’agence immobilière  !
Mettre en place une campagne publicitaire Facebook a un coût qui dépend de différents paramètres et facteurs. Et plus vous souhaitez sensibiliser une cible large, plus le coût sera élevé.
Pour réaliser une bonne campagne, il faut donc prendre en compte différentes étapes :

1- Quels sont vos objectifs  avec Facebook Ads?

Souhaitez vous augmenter la notoriété de votre agence immobilière ? Augmenter la portée de vos publications ? Booster votre trafic ou vos interactions avec votre contenu ? Générer des prospects ? Autant de questions fondamentales qui vont vous permettre de bien définir votre plan d’action et la campagne à mettre en place. On ne créé pas un post pertinent ou une création visuelle efficiente si on ne définit pas clairement ce que l’on souhaite obtenir par ce canal de communication puissant. Il vous faut impérativement définir vos objectifs afin de pouvoir les atteindre.

 2- Définissez votre cible et votre audience

Une partie très importante dans votre campagne Facebook Ads : avant de vous lancer et une fois votre objectif défini, vous devez  définir une audience prédéfinie, une sorte de personæ.

En effet, vous ne pouvez communiquer via un post sponsorisé auprès de tout le monde et  partout en France, au risque non seulement de payer une fortune mais surtout d’investir à fonds perdus. En effet, si vous souhaitez trouver des acheteurs sur un bien immobilier que vous avez en mandat exclusif par exemple sur une ville du nord de la France, vous n’avez pas d’intérêt de cibler toute la France, avec les habitants du sud, de l’est et de l’ouest de la France, potentiellement faiblement intéressés, ce qui vous générera un cout prohibitif de campagne pour rien.
Facebook recommande un ciblage en fonction de la localisation de votre agence immobilière et des personnes qui aiment votre page.
Cependant, vous avez la possibilité de créer vous-même votre audience. Il vous faudra alors établir la cible avec des critères généraux comme le sexe, l’âge, la localisation puis vous aurez par la suite la possibilité de faire un « ciblage avancé » avec les centres d’intérêt, données démographiques, etc.

3- Choisissez le budget en fonction de votre objectif

Vous avez la possibilité lors de la mise en place de votre campagne Facebook Ads de choisir la durée de votre campagne ainsi que le montant quotidien que vous souhaitez allouer.
Ce coût dépendra donc de votre objectif premier. Facebook vous donnera en ce sens des indications sur le coût par objectif, le coût pour mille utilisateurs touchés et vos dépenses quotidiennes. Grâce à toutes ces informations, vous pourrez élaborer un budget plus précis.

La somme totale allouée à votre campagne Facebook ne sera jamais dépassée durant la durée de diffusion. Cependant, le montant quotidien peut dépasser celui prévu, ceci lorsque la publication a plus de chance de générer des résultats à un moment précis.

4- Ajoutez un bouton call to action

Durant la mise en place de votre campagne, Facebook vous propose différents boutons pour inciter l’utilisateur à cliquer :

  • Réserver
  • En savoir plus
  • Acheter
  • S’inscrire
  • Itinéraire
  • Envoyer un message
  • Envoyer un message WhatsApp
  • Appeler

Ce call to action permet d’augmenter le taux de clic et peut générer du trafic vers votre site internet d’agence. Rediriger vos internautes vers ce que l’on appelle une « landing page » (page d’atterrissage) qui est en corrélation directe avec le thème de votre publicité permet de récupérer des contacts porteurs et généralement qualitatifs.

5- Optimisez votre campagne Facebook en fonction des retombées

Une fois que votre campagne Facebook est en ligne, vous devez prendre le temps d’analyser les premiers résultats. En effet, si vous voyez que votre campagne ne génère pas de clic après plus de 24h, il faut voir dans les paramètres ce que vous pouvez modifier et donc améliorer. Il est également possible de stopper la campagne à tout moment si vous estimez qu’elle n’est pas efficace et donc pas rentable.

Mise en pratique d’une campagne Facebook Ads:

Nous avons voulu vous montrer à travers cette nouvelle étude de cas et les informations ci-avant pourquoi plus de 90 % des agences immobilières qui lancent une campagne Facebook Ads sur les réseaux sociaux n’arrivent pas à avoir une rentabilité.

Nous avons pris comme exemple la page Facebook SOWiiC avec une des dernières publications que nous avons mis en ligne.

 

Sous chacune de vos publications, vous pouvez voir ce bouton « Booster la publication » et vous pouvez ainsi cliquer dessus pour savoir de quoi il s’agit.

Une fois que vous avez cliqué, une nouvelle page apparaît afin de configurer la campagne FB Ads par défaut et c’est à ce moment que beaucoup d’entre vous « tombent dans le piège » !

Comme nous vous l’avons expliqué au début de cette étude de cas, Facebook définit une audience selon différentes informations en corrélation avec votre page professionnelle d’agence immobilière, vos abonnés, etc. Celle-ci est pour la plupart du temps très large.

Si l’on se réfère à la capture écran ci-dessous, on s’aperçoit que Facebook a défini pour nous une cible ayant entre 18 et 65 ans résidant sur Montpellier avec un rayon de +17km. Les résultats que l’on obtient si l’on ne modifie rien sont donc une couverture potentielle de notre campagne à plus de 400 000 personnes.

 

 

C’est à ce moment-là que vous devez prendre en compte les conseils que nous vous avons donné précédemment et renseigner tous les champs selon votre objectif et votre cible.

Dans notre cas, nous avons passé la tranche d’âge à 35-60 ans et nous avons laissé en localisation Montpellier avec +17 km. Nous pouvons constater que la couverture potentielle avait changé passant de 400 000 personnes à 160 000 personnes: on a donc divisé par 3 l’audience, ce qui veut dire qu’on a 3 fois mieux ciblé qu’au départ en modifiant seulement deux critères.

Attention, il ne faut jamais s’arrêter en si bon chemin ! Vous devez continuer d’affiner votre audience.
Nous prenons donc en compte le critère « Ciblage avancé » avec les données démographiques, les intérêts, les comportements, etc. Vous verrez que la liste est assez longue !

Ce qui nous intéresse et qui vous intéresse aussi sont « l’intérêt pour l’immobilier » des cibles que nous voulons toucher. En recherchant dans la liste, nous avons bien une case « Immobilier », il faut alors la sélectionner.

A partir de ce moment, nous sommes passés de 400 000 personnes touchées au départ à 160 000 personnes ciblées puis à 35 000 internautes Facebook cibles uniquement en définissant une tranche d’âge plus réduite et un intérêt. On a donc divisé l’audience par 12 ce qui  équivaut à 12 fois plus de précision et 12 fois plus de contacts potentiels de qualité !
Ceci peut donc se résumer par le fait que vous allez augmenter la rentabilité de votre campagne par 12 par rapport à l’audience initiale donnée par Facebook.

 

Pour répondre à la problématique de cette étude de cas : « Pourquoi ma campagne Facebook ne me rapporte rien ? » , on peut schématiquement et sommairement le résumer ainsi: cela résulte bien souvent tout simplement de l’audience retenue que beaucoup d’agences immobilières oublient de définir ce qui cause une perte de rentabilité conséquente sur la campagne Facebook Ads.
Plus vous ajouterez de critères plus votre cible sera ultra qualifiée !

Poursuivons la discussion si vous avez besoin de conseils supplémentaires en me contactant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *