Photographie immobilière : tous les conseils pour maîtriser les photos de vos mandats immobiliers

photographie immobilière

La photographie d’un bien immobilier mis en vente détermine la première impression que tout futur acheteur va avoir de ce logement. C’est dire à quel point cette image, ces images reflétant la maison ou l’appartement à vendre est primordiale. On ne demande pas à chaque professionnel de l’immobilier d’être photographe professionnel mais soit de maîtriser la technique de base soit de faire appel à une société spécialisée dans la photographie immobilière.

Le secteur de l’immobilier a fait face à de nombreux changements suite à la digitalisation omniprésente des outils de communication et de gestion. Pour réussir à se démarquer de la concurrence et proposer des services de qualité, chaque agence immobilière a dû se réinventer, ou plutôt chaque agent immobilier.

La photographie immobilière est un point non négligeable qui a un impact considérable sur les annonces immobilières en ligne, mais aussi en vitrine de l’agence. En effet, elle joue un rôle-clé pour créer de l’engagement et attirer l’internaute afin d’aboutir à une visite. Il faut savoir que 41% des internautes ignorent le descriptif qui se trouve sous l’annonce et se focalisent en premier lieu sur les visuels photos des biens proposés par l’agence. Il est donc important de se servir autant que possible des dernières technologies existantes et proposer des photos non seulement réussie, mais de grande qualité.

Photographie immobilière : quels sont les enjeux ?

En tant qu’agence immobilière, il est primordial de soigner les photographies immobilières afin de valoriser vos mandats immobiliers certes mais  également vos services. La photo est un élément essentiel de votre communication et stratégie webmarketing, car non seulement c’est la première chose que voit un acquéreur que ce soit à travers votre vitrine, sur votre site internet ou sur vos réseaux sociaux, mais c’est aussi un levier pour attirer des vendeurs.

Selon une étude réalisée par l’Institut comportemental et expérimental de l’immobilier, située à l’Université Old Dominion de Norfolk, 95 % des internautes ont regardé la première photo de l’annonce pendant un total de 20 secondes. Ce temps-là correspond à un possible coup de cœur de l’acheteur.

Un particulier qui recherche une agence immobilière pour vendre son bien regardera si celle-ci pourra le mettre en valeur tant en visuel extérieur qu’intérieur et le présenter de la meilleure des façons afin de le vendre rapidement au meilleur prix.

Pour réaliser de belles photographies, il est important de respecter différents critères :

  1. Le nombre de photographies pour mettre en valeur un bien immobilier

Il n’y a pas de nombre idéal de photos pour une annonce immobilière, au contraire il vaut mieux mettre en avant une photo qui soit de qualité, que 10 de mauvaise définition. Cependant, selon une étude réalisée par SeLoger, une annonce ayant au moins 4 photographies multiplie par 2,7 le taux de clics. Elle favorise même la remontée de l’annonce dans les résultats de recherche du portail. Toujours selon des chiffres, Ouest-France mentionnait dans un article le fait qu’une annonce contenant 7 photos générerait 11 % de contacts de plus qu’une annonce sans photo.

  1. Le matériel de photographie de l’agent immobilier

La question qui revient souvent lorsque l’on parle de photographie est celle de l’investissement dans du matériel de professionnel photographe. Celui-ci n’est bien évidement pas à négliger. L’important est de posséder un appareil de qualité, car un smartphone actuel peut convenir pour réaliser des clichés de qualité. En revanche, il est évident qu’un « vrai » appareil photo avec des objectifs interchangeables, des flashs adaptables, une qualité HDR … fait une réelle différence comparativement à un smartphone, même de haute définition en termes de qualité et rendu photo. Cela permet de prendre des photos tant en intérieur de maison ou appartement qu’en extérieur, et ce quel que soit le temps (soleil, pluie, gris…) et l’exposition du bien immobilier à vendre.

Investir dans du matériel photo professionnel vous apportera de nombreux avantages pour mettre en valeur vos mandats. Vous aurez à disposition un objectif grand angle qui vous permettra une bonne captation de la pièce et de la lumière afin de tirer le maximum de situations différentes. Idéalement, vous pouvez aussi investir dans un trépied pour assurer votre stabilité et éviter les flous indésirables.

En moyenne, l’investissement de base pour du matériel de photographie professionnel neuf avoisine les 600€. Il vous suffit de débuter avec un boîtier photo, un objectif grand angle et un trépied.

Il est également possible de faire appel à un professionnel de la photographie spécialisé ou non dans l’immobilier pour mettre en avant vos mandats.

  1. La luminosité d’une photographie immobilière

Un des facteurs les plus importants dans la photographie de l’immobilier est la luminosité d’une pièce ou de l’environnement de la propriété à shooter.  Il est évident que les photos accompagnant une annonce de vente ou de location immobilière doivent transmettre une sensation de clarté, d’espace, d’aération, de bien-être. Leur but est, après tout, d’attirer l’attention des potentiels acquéreurs qui pourront ainsi facilement se projeter dans leur futur logement. Lorsque vous allez réaliser une photo, pensez à mettre en avant les points d’entrée de lumière des pièces. Le but de cette méthode est de faire comprendre à la personne qui recherche un bien immobilier que celui-ci dispose d’ouvertures en nombre et taille suffisantes.
Il est aussi important d’ouvrir les volets et stores au maximum, d’allumer les lumières si nécessaire et de débarrassez les affaires qui viendraient obstruer les points d’entrée de lumière comme sur le rebord des fenêtres.

  1. La cadrage pour se projeter dans une maison ou un appartement

Le cadrage d’une photographie immobilière permet de présenter un bien dans lequel une personne peut se projeter facilement. En effet il est important de pouvoir se concentrer sur l’essentiel plutôt que de mettre en avant des espaces qui n’apporteront rien dans la décision de l’acheteur. Privilégiez une prise de vue à votre hauteur, et à l’horizontal. De la même manière, retirez du cadre les objets qui sont visuellement dérangeants. En éliminant un maximum d’informations dites « parasites », vos photos mettront en avant le volume et la disposition des pièces.

  1. L’histoire de la photographie du bien immobilier

L’objectif de mettre en avant l’histoire de la photo est de mettre l’accent sur les détails du bien en vente ou en location. Ils peuvent être divers et variés, mais cette attention permettra de démarquer le bien en question et d’augmenter son intérêt aux yeux de futurs acquéreurs.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour réussir de belles photographies immobilières. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous ne vous sentez pas capable de les réaliser.
De plus, certains se sont spécialisés dans la prise de vue drone immobilier ou encore dans la visite virtuelle. Ce sont deux technologies qui sont en train de se démocratiser et dont les clients sont de plus en plus friands.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *